Top

FAQ

Foire Aux Questions sur la pleine conscience et les programmes

Sur cette page, vous trouverez des réponses aux questions les plus fréquemment posées, ainsi que des liens vers des ressources supplémentaires pour plus d’informations.

Si vous avez une question qui n’est pas traitée ici, n’hésitez pas à me contacter.

Qu'est-ce que la pleine conscience ?

Jon Kabat-Zinn défini la pleine conscience comme : “prêter attention d’une manière particulière : dans un but précis, au moment présent et sans jugement“.

En pratique, la pleine conscience se traduit par :

  • Observer notre respiration sans la modifier
  • Observer les sensations de notre corps physique, partie par partie.
  • Remarquer ce que nous ressentons : que ressent-on en cas de colère ? À quoi ressemble la joie ?
  • Manger avec les 5 sens et de la gratitude

Et faire tout cela avec un soupçon de gentillesse envers nous-mêmes et les autres en envoyant des pensées bienveillantes et de la gratitude.

Il est également important de comprendre ce que la pleine conscience n’est PAS :

  • Ce n’est pas une religion.
  • Il ne s’agit pas de ne pas avoir d’émotions
  • Il ne s’agit pas de ne pas avoir de pensées – ou d’avoir l’esprit vide.

Pour une explication plus détaillée, voir Qu’est-ce que la pleine conscience ?

Est-ce que la pleine conscience est religieux ? Est-ce que le programme est religieux ?

Bien que la pleine conscience soit utilisée dans divers systèmes de croyance, il ne s’agit pas d’une pratique religieuse. Ce programme ne contient aucune instruction ou idéologie religieuse.

Est-ce que la pleine conscience est la même chose que la méditation ?

La méditation et la pleine conscience sont liées, mais ne sont pas la même chose. La méditation est généralement une pratique assise qui inclut souvent la pleine conscience.

La pleine conscience est pratiquée lorsque l’on est éveillé et que l’on fait quelque chose – il s’agit de remarquer ce qui se passe en ce moment.

Comment est-ce que la pleine conscience bénéficie aux enfants ?

Pour une pratique aussi simple, la pleine conscience présente de nombreux avantages :

  • Une meilleure concentration, qui entraîne à son tour de meilleures notes à l’école.
  • De meilleures performances dans le sport, la musique, la danse, toute activité artistique
  • Moins de stress avant, pendant et après un test ou une présentation
  • Capacité à se calmer par soi-même lorsqu’on a une émotion forte comme la colère, la tristesse ou l’excitation
  • S’endormir plus facilement et mieux dormir
  • Plus de bonheur à l’école et à la maison,
  • Capacité d’éviter les bagarres et les disputes
  • Capacité à prendre de meilleures décisions
  • …et bien plus encore !

“Dans l’ensemble, les personnes qui apprennent à pratiquer la pleine conscience sont capables d’être plus attentives et moins distraits. La pleine conscience aide également les individus à rester calmes en cas de stress, à éviter de s’énerver, à mieux s’entendre avec les autres et à être plus patients. Elle peut même avoir un impact sur l’apprentissage, aider les enfants et les adolescents à mieux écouter et les aider à se sentir plus heureux en général.” ~ Les avantages de la pleine conscience pour les enfants et les adolescents

Comment la pleine conscience aide à l'autorégulation ?

a venir…

Pourquoi enseigner la pleine conscience à l'école ?

“Les étudiants font face à de nouveaux défis”, “Les éducateurs sont épuisés”, “Le stress toxique est réel” ~ Mindful Schools, Pourquoi la pleine conscience est-elle nécessaire dans l’éducation ?

“La recherche montre que les compétences de pleine conscience améliorent la mémoire, les compétences organisationnelles, les résultats en lecture et en mathématiques, tout en donnant aux enfants les outils dont ils ont besoin pour gérer le stress toxique.” ~ Michelle Kinder, Pourquoi la pleine conscience a sa place dans la salle de classe.

“Une nouvelle étude suggère que l’éducation à la pleine conscience – des leçons sur les techniques pour calmer l’esprit et le corps – peut réduire les effets négatifs du stress et augmenter la capacité des élèves à rester engagés, ce qui les aide à rester sur la bonne voie sur le plan scolaire et à éviter les problèmes de comportement.” ~ Grace Tatter, Making Time for Mindfulness (Prendre le temps de la pleine conscience)

Quelle est la relation entre la pleine conscience et l'apprentissage émotionnel social ?

a pleine conscience contribue à l’apprentissage socio-émotionnel (SEL).

“Lorsqu’elles sont enseignées ensemble, la pleine conscience et le SEL peuvent avoir un effet puissant sur la capacité des élèves à gérer leurs émotions et à faire preuve d’aptitudes sociales et émotionnelles. Cela entraîne à son tour une amélioration du comportement et des résultats scolaires.” ~ Aperture Education, Comment la pleine conscience s’inscrit dans le cadre du SEL.

“Le SEL et la pleine conscience ont chacun leurs limites. Être attentif ne garantit pas qu’un élève puisse établir avec succès des relations avec ses enseignants. Avoir des compétences sociales et émotionnelles ne garantit pas qu’un élève puisse s’ancrer mentalement s’il est confronté à une situation difficile. Heureusement, elles peuvent être enseignées ensemble pour que les élèves bénéficient d’une éducation bien équilibrée.” ~ Edulastic, Mindfulness vs Social Emotional Learning : Quelle est la différence ?

Quelle est la différence entre la pleine conscience et l'apprentissage socio-émotionel ?

L’école avec laquelle j’apprends (MindfulSchools) a rédigé un article fantastique qui explique clairement ce point. En voici un extrait :

Considérez ce scénario de classe…

Vous enseignez à vos élèves une leçon d’apprentissage socio-émotionnel (SEL) sur la résolution des conflits, et les élèves participent à des jeux de rôle où ils identifient ce qu’ils ressentent et s’entraînent à résoudre un conflit. Ils se rendent ensuite à la récréation et se battent immédiatement pour savoir qui sera le premier à monter sur la balançoire.

Lorsque vos élèves reviennent en classe, vous leur demandez : “Je me demande pourquoi nous n’avons pas utilisé les techniques de résolution de conflit que nous venions de pratiquer pour résoudre ce problème ?”.

Regards vides. Hausses d’épaules. Un élève propose finalement : “J’étais juste super en colère. Je n’arrivais pas à penser correctement.”

Cela vous semble-t-il familier ?

Pour que nos élèves puissent accéder à un sentiment de calme, en plus de leurs compétences en résolution de problèmes, lorsqu’ils se disputent dans la cour de récréation, ils doivent d’abord s’être exercés à trouver une régulation lorsque leur système est plus détendu et à l’aise.

C’est la raison pour laquelle les programmes de pleine conscience et d’apprentissage socio-émotionnel (SEL) peuvent constituer un élément puissant du programme et de la culture de votre école.

Vous pouvez lire l’article complet ici : https://www.mindfulschools.org/what-is-mindfulness-and-social-emotional-learning/

Mon enfant prend des médicaments, souffre de TDAH, est sur le spectre... y a-t-il une contre-indication ?

Non, sauf pour les enfants souffrant de maladies mentales ou de forte anxiété, de dépression ou de pensées suicidaires.

Certaines recherches montrent que la pleine conscience peut être utile :

“Bien que les enfants (atteints de TSA) n’aient pas signalé de changements significatifs dans la pleine conscience, leurs problèmes de communication sociale ont diminué et leur fonctionnement émotionnel et comportemental s’est amélioré.” ~ Programme basé sur la pleine conscience pour les enfants atteints de troubles du spectre autistique et leurs parents : Améliorations directes et à long terme

Nous aimerions introduire ce programme dans notre école, mais certains enseignants ne sont pas intéressés. Devrions-nous le rendre obligatoire ?

My programs work best when teachers are interested in mindfulness and willing to practice alongside their students. If the teacher isn’t interested and doesn’t see the benefits, the students will feel it – so please don’t force any teacher to do the program!